A quelles aides et subventions ai-je droit pour l’installation d’un poêle ?

Le poêle à bois présente de nombreux avantages. Design et procurant un bon confort de chauffe, il est également respectueux de l’environnement. Acquérir un poêle représente néanmoins un investissement important. Heureusement, il existe plusieurs aides et subventions dont vous pouvez bénéficier afin de réduire le coût de votre nouvel appareil de chauffage. A partir du 30 juin 2018, les aides liées à l’isolation des fenêtres ne seront plus mobilisables, contrairement à celles vous aidant à faire l’acquisition d’un poêle : profitez-en pour vous équiper avant la fin de l’année.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le CITE est un crédit d’impôt sur le revenu qui correspond à 30% du montant TTC des dépenses effectuées pour améliorer la qualité environnementale de votre logement. Afin d’en bénéficier, il faut que les travaux soient effectués dans votre habitation principale, et que celle-ci soit construite depuis plus de deux ans.

D’autres conditions doivent être respectées. Il faut tout d’abord que les dépenses aient été faites avant le 31 décembre 2018. Ensuite, le matériel et l’équipement doivent être fournis par une entreprise certifiée RGE Qualibois, qui devra réaliser une visite de votre logement avant tout devis pour s’assurer de la faisabilité du projet. Le poêle que vous avez choisi doit également être labellisé « Flamme Verte » et répondre à plusieurs critères ; parmi ceux-ci figurent un rendement énergétique supérieur ou égal à 70% et un indice de performance environnementale inférieur ou égal à 1.

Attention cependant, les foyers double face ne sont pas concernés par ce dispositif. De plus, le prix de la pose et du tubage éventuel ne sont pas pris en compte dans le calcul pour le crédit d’impôt.

Le crédit d’impôt est plafonné et ce plafond est valable sur cinq années glissantes sur le montant éligible. Pour une personne seule, l’aide ne pourra dépasser 8000€. Pour un couple avec une imposition commune, le plafond est doublé à 16000€ ; 400€ sont ensuite ajoutés à ce plafond pour toute personne supplémentaire à charge, sauf pour les enfants en garde alternée qui n’ajoutent que 200€. N’hésitez pas à vous référer au formulaire n°2041-GR pour plus d’informations.

Si le bénéficiaire n’est pas imposable, le montant du crédit d’impôt sera reversé sous forme de remboursement des sommes engagées.

Enfin, cette aide est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro, sans conditions de ressources.

femme recherche subvention poêle à bois

L’éco-prêt à taux zéro, pour vous aider à financer votre poêle

Contrairement aux autres aides, l’éco-prêt à taux zéro est mis en place avant vos travaux afin de vous aider à les financer. Il s’applique dans le cadre de travaux d’économies d’énergie dans un logement défini comme résidence principale et construit avant le 1er janvier 1990.

Comme pour le crédit d’impôt, votre poêle doit être installé par une entreprise certifiée RGE. L’éco-prêt à taux zéro est soumis à l’accord de la banque, et le montant dépend de la nature des travaux à effectuer. Il peut également être versé en une ou plusieurs fois. Pour une action simple, il peut atteindre 10 000€ ; pour un bouquet de travaux, il peut aller de 20 000€ à 30 000€. Ainsi, n’hésitez pas à réaliser dans le même temps des travaux d’isolation par exemple.

Le prêt peut être remboursé pendant une durée comprise entre 3 et 10 ans, qui peut être allongée à 15 ans si vous effectuez trois travaux ou plus ou si votre logement atteint un niveau de performance énergétique global minimum grâce à ces travaux.

Jusqu’au 31 décembre 2018, il est possible de demander un second prêt pour le même logement. Cependant, il devra financer des travaux différents du premier prêt, et la somme des deux ne doit pas dépasser 30 000€.

L’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec les autres aides dont vous pouvez bénéficier.

L’achat du poêle plus accessible grâce à la TVA réduite

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, il est possible de bénéficier d’un taux de TVA réduit à l’achat de votre nouveau poêle. Accessible à tous, propriétaires comme locataires, cette baisse peut s’appliquer à tous les logements (principal, secondaire) ou une dépendance.

Vous profitez ainsi d’un taux de TVA de 5,5% sur l’acquisition et la pose de votre nouvel appareil de chauffage, s’il remplit les mêmes conditions énergétiques qu’un équipement éligible au crédit d’impôt (CITE). Cependant, il n’est pas nécessaire d’être éligible à celui-ci pour profiter du taux de TVA réduit ; ainsi, il est tout à fait possible de l’utiliser pour poser un poêle dans une résidence secondaire par exemple.

Plus facile à obtenir que les autres, cette aide est elle aussi cumulable avec les différents dispositifs que vous pouvez obtenir.

Facilitez-vous l’acquisition d’un poêle grâce à la prime énergie

Une autre aide dont vous pouvez bénéficier pour l’achat d’un poêle : la prime énergie. Prenant la forme d’un versement en euros, elle est accessible tant par les propriétaires que les locataires et peut concerner un logement principal ou secondaire.

Afin d’en bénéficier, vous devez effectuer votre demande avant la signature de votre devis. Votre prestataire devra disposer du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et votre poêle devra justifier d’un rendement énergétique supérieur ou égal à 70%. L’indice de performance environnementale se doit également d’être inférieur ou égal à 2.

A retenir : si votre appareil est labellisé « Flamme Verte », il répond obligatoirement à toutes ces conditions.

La prime énergie est cumulable avec d’autres aides, afin de vous faire réaliser des économies plus importantes. Attention cependant : selon la structure qui la délivrera, elle peut ne pas être cumulable avec l’aide de l’ANAH.

L’éco-subvention de l’ANAH pour installer votre poêle

Si vos revenus sont modestes, vous pouvez également faire appel à l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) pour obtenir une subvention qui vous aidera à améliorer les performances énergétiques de votre habitat.

Cette éco-subvention vous permet de financer l’achat et l’installation de votre nouveau poêle. Pour en profiter, votre logement doit être construit depuis plus de 15 ans et vous devez vous engager à y vivre pendant au moins 6 ans après la fin des travaux. Le montant de vos travaux doit également être de 1500€ au minimum, sauf pour les ménages très modestes qui n’ont pas de seuil à respecter.

L’aide de l’ANAH est normalement versée après l’installation, mais il est possible de faire une demande pour la percevoir en avance. Le plafond de subvention hors taxes maximal s’élève à 20 000€, l’aide pouvant atteindre 50% du montant des travaux pour les foyers aux revenus les plus modestes (ceux considérés comme « modestes » peuvent en profiter à hauteur de 35%).

Faites baisser le coût de votre poêle grâce aux aides locales !

Pensez également à vous renseigner auprès de votre région, département ou commune. En effet, certains soutiennent les travaux pour réaliser des économies d’énergie et proposent des subventions afin de vous aider à financer votre nouveau poêle.

A titre d’exemple, la ville de Niort accorde une aide de 500€ forfaitaire pour l’amélioration énergétique de ses habitants. Il existe également des aides du département des Deux-Sèvres et de la région Nouvelle Aquitaine, en lien avec le dispositif « Habiter Mieux » de l’ANAH.

salon scandinave avec poêle à bois

Conclusion

Acheter et installer un poêle dans son logement est un processus coûteux. Néanmoins, il est possible d’alléger la facture grâce à différentes aides et subventions : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, taux de TVA réduit, éco-subvention et aides locales, beaucoup sont cumulables entre elles. N’hésitez pas à en profiter pour réaliser des économies d’énergies et changer votre système de chauffage !

AQUAFEU MAINTIENT SES ENGAGEMENTS ​

SAV

Contactez Gwen au
  • Pour toute autre demande contactez Véronique au 
  • 06 36 15 74 91 et n’hésitez pas à laisser un message, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais. (Numéros non surtaxés)

Service Drive

Afin de respecter les mesures sanitaires en vigueurs, nous vous demandons une fois sur notre parking, de vous adresser à notre bureau en respectant les consignes de sécurité, ensuite, de présenter votre véhicule devant l’entrée de l’entrepôt et d’ouvrir votre coffre. 

Nous vous remercions de faire preuve de la patience et de la courtoisie nécessaires au bon fonctionnement de l’opération. 

Le paiement s’effectuera principalement par carte bancaire pour les clients occasionnels et sous les conditions habituelles pour les clients disposant déjà d’un compte aquafeu.