Quel système de chauffage choisir pour mon habitation ?

Élément essentiel de la maison pour garantir un environnement agréable et le confort thermique des habitants, le chauffage est un aspect à ne pas négliger lors de la construction d’une nouvelle maison ou de travaux de rénovation. Economie d’énergie, meilleur rendement, les raisons d’un changement de système de chauffage sont multiples ; cependant, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Découvrez dans cet article les différentes solutions qui s’offrent à vous.

Choisir son chauffage

Choisir son chauffage :
plusieurs critères à retenir

Afin de pouvoir choisir le système de chauffage le plus adapté à vos besoins, vous aurez à prendre en compte différents critères.

Tout d’abord, il faut déterminer la taille et le type de votre logement. En effet, certaines solutions sont plus adaptées à de grandes surfaces, et d’autres à de plus petites ; de plus, des systèmes disponibles pour des maisons individuelles ne le seront pas forcément pour des appartements. Le lieu où se trouve votre logement est également important : le choix d’une énergie solaire dans un endroit avec un ensoleillement faible ne sera pas rentable. Et si vous vivez à la campagne, il peut être difficile de vous chauffer au gaz, car il est moins facile de se raccorder au réseau.

C’est d’ailleurs un autre point important à considérer : la proximité d’une source d’énergie particulière peut vous aider à déterminer le système de chauffage qui vous correspond le plus. Un logement situé en ville aura plus facilement accès au réseau de gaz, alors qu’un logement situé en campagne pourra bénéficier d’un accès au bois facilité. Un nouveau système de chauffage implique un nouvel équipement : il faut donc vous assurer que vous disposez de l’espace suffisant pour l’installer chez vous.

L’énergie, un élément incontournable

Avant de déterminer votre nouveau système de chauffage, il est important de choisir l’énergie que vous souhaitez utiliser. Le prix, l’impact écologique et la proximité de la source peuvent être des critères de choix pour vous aider dans votre démarche.

 

I – Le chauffage au gaz

Réputé comme étant une énergie bon marché, le chauffage au gaz permet de ne pas avoir à se préoccuper du stockage. Simple à utiliser et offrant un bon rendement, il présente cependant quelques inconvénients : il faut impérativement pouvoir raccorder son système de chauffage au réseau de gaz de ville, ce qui peut parfois ne pas être autorisé (ou l’être, mais à prix d’or). La chaudière doit être entretenue chaque année, et si le gaz utilisé est du GPL, cette solution s’avère très polluante.

II – Le chauffage électrique

Très simple d’installation et d’utilisation, avec un temps de chauffe rapide, l’énergie électrique est adaptée aux petits espaces. Elle bénéficie d’un bon rendement et prend peu de place. Assez peu coûteuse à l’achat, elle devient chère à l’utilisation ; c’est également une solution qui dépense beaucoup d’énergie, et qui n’est pas très efficace pour de grandes surfaces ou un logement mal isolé.

III – Le chauffage au fioul

Bénéficiant du meilleur rapport surface/température, le chauffage au fioul diffuse une chaleur homogène et constante. C’est une solution avantageuse pour les logements qui disposent d’une surface étendue et présente un bon rendement. Cependant, c’est une solution coûteuse à l’installation, et le prix du combustible n’est pas fixe, car il varie avec le cours du pétrole. L’entretien annuel est obligatoire. Le chauffage au fioul est une option polluante, et qui nécessite une citerne pour le stockage ; il faut s’assurer de disposer de l’espace nécessaire pour cet équipement.

IV – Le chauffage à l’énergie solaire

Solution écologique par excellence, l’énergie solaire est une énergie gratuite mais dont l’équipement est coûteux : l’installation de départ requiert un investissement non négligeable. Ce coût peut être réduit grâce à des aides (Prime énergie par exemple) et/ou un crédit d’impôts pour la transition énergétique, qui a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2018. La localisation du logement est essentielle : un ensoleillement insuffisant ne rendra pas l’investissement rentable. De plus, l’énergie solaire peut ne pas être suffisante, et rendre nécessaire l’utilisation d’un autre système de chauffage.

V – Le chauffage au bois

Ce type de chauffage est également écologique, car il utilise des ressources végétales renouvelables. Malgré un coût relativement élevé à l’installation, le prix du combustible est assez bas, et varie peu ; le rendement est intéressant également. Il peut être utilisé en tant que chauffage principal ou chauffage d’appoint, et il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt. Le chauffage au bois demande un espace de stockage pour son combustible ; Aqua Feu vous propose de les stocker pour vous, dans un espace à l’abri de la lumière et de l’humidité.

VI – La géothermie

La géothermie a l’avantage d’être une énergie de chauffage non polluante. Elle va puiser la chaleur dans la terre : cette solution ne peut donc être utilisée que par des logements disposant d’un jardin. Cela permet d’avoir une chaleur constante, inépuisable et indépendante de la météo ; cependant, le coût d’installation est élevé, car il faut installer des capteurs horizontaux (qui devront couvrir une surface d’environ 1,5 fois celle à chauffer) ou des capteurs verticaux (qui peuvent aller jusqu’à environ 100m de profondeur, et dont le forage doit être réalisé par une entreprise spécialisée) en plus de la pompe à chaleur.

Choisir le bon système de chauffage

Une fois l’énergie choisie, il faut se renseigner sur les différents moyens disponibles afin de mettre en place votre projet. Deux catégories sont à connaître : les générateurs de chaleur, qui transforment l’énergie en chaleur, et les émetteurs ou diffuseurs, qui la propagent. Certains systèmes peuvent remplir ces deux fonctions. Cette étape déterminera l’équipement à installer chez vous ; en voici quelques exemples.

 

Les générateurs de chaleur

La chaudière

A gaz ou à fioul principalement, la chaudière est un générateur de chaleur qui doit être relié à des émetteurs comme des radiateurs ou à un plancher chauffant. Si vous n’en avez pas déjà, il faudra prévoir l’espace nécessaire pour son installation.

Les panneaux solaires thermiques

Dans le cas du choix de l’énergie solaire, il faudra investir dans des panneaux solaires à placer sur le toit de votre maison. Cette solution n’est donc pas envisageable pour un appartement. Les panneaux solaires sont reliés à un chauffe-eau : l’investissement initial est élevé.

Les pompes à chaleur

Il existe différentes pompes à chaleur, que l’on peut classer en trois grandes catégories, qui s’organisent selon la source d’énergie : aérothermiques, géothermiques, et hydrothermiques. Dans le premier cas, elle récupère l’air intérieur ou extérieur pour le chauffer et l’injecter dans le logement. Les pompes à chaleur géothermiques récupèrent la chaleur du sol grâce à des tuyaux enfouis sous terre, verticalement ou horizontalement ; et enfin, les dispositifs hydrothermiques trouvent leur énergie dans les nappes phréatiques. Elles doivent dans tous les cas être rattachées à des diffuseurs de chaleur.

 

Les diffuseurs de chaleur

Les radiateurs

Présents dans la plupart des logements, les radiateurs peuvent être le relais du circuit d’eau provenant de la chaudière ou de la pompe à chaleur, mais aussi fonctionner à l’électricité. Ils sont alors également générateurs de chaleur, grâce à « l’effet joule » : un courant électrique passe dans un matériau conducteur, et la résistance qu’il lui oppose crée de la chaleur.

Le plancher chauffant

Il permet une répartition équilibrée et un grand confort thermique. Il peut fonctionner avec le circuit d’eau chaude d’une chaudière, d’une pompe à chaleur, ou directement avec un circuit électrique. Il est plus facile de l’installer pendant la construction d’un logement, mais il est également possible de le mettre en place pendant une rénovation : il faudra cependant augmenter l’épaisseur du plancher.

Le bon compromis : le poêle

A la fois générateur et émetteur de chaleur, c’est un bon compromis qui vous permet de n’avoir qu’un seul équipement à mettre en place. Qu’il soit à bois ou à granulés, le poêle allie le confort thermique au confort visuel grâce aux flammes qu’il produit. Il demande moins d’entretien qu’une cheminée, et peut constituer un élément de décoration.

Pour conclure

Les différents systèmes de chauffage disponibles sont nombreux et variés, et il est facile de s’y perdre. Il est donc essentiel de procéder par étapes, en définissant dans un premier temps les caractéristiques de son logement, puis en choisissant l’énergie à utiliser et l’équipement nécessaire.

Vous souhaitez changer de système de chauffage, et n’arrivez pas à vous décider ?

N’hésitez pas à contacter notre équipe, qui se fera un plaisir de répondre à vos questions.

Contactez-nous

AQUAFEU MAINTIENT SES ENGAGEMENTS ​

SAV

Contactez Gwen au
  • Pour toute autre demande contactez Véronique au 
  • 06 36 15 74 91 et n’hésitez pas à laisser un message, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais. (Numéros non surtaxés)

Service Drive

Afin de respecter les mesures sanitaires en vigueurs, nous vous demandons une fois sur notre parking, de vous adresser à notre bureau en respectant les consignes de sécurité, ensuite, de présenter votre véhicule devant l’entrée de l’entrepôt et d’ouvrir votre coffre. 

Nous vous remercions de faire preuve de la patience et de la courtoisie nécessaires au bon fonctionnement de l’opération. 

Le paiement s’effectuera principalement par carte bancaire pour les clients occasionnels et sous les conditions habituelles pour les clients disposant déjà d’un compte aquafeu.